Nouveau centre-ville :

les constructions ont débuté

 

plan vu du ciel du nouveau centre ville

 

Après la signature de l’acte de vente entre la ville d’Arques et Habitat Hauts-de-France le 3 septembre 2020, tout est allé très vite puisque les grues ont pris leurs quartiers au niveau de l’îlot H1 du nouveau centre-ville fin septembre pour la construction de 23 logements locatifs aidés et 2 cellules commerciales. Les travaux devraient durer 15 mois environ, pour une livraison fin 2021, si tout se passe comme prévu.

 

photo vue du ciel du chantier

 

Concernant les 3 autres îlots de cette phase 1 (H2, H3 et H4), une mauvaise nouvelle est tombée avec le retrait des deux bailleurs concernés.

Le premier (Pas-de-Calais Habitat) a tout simplement décidé de changer de politique générale, en se consacrant désormais exclusivement à la rénovation plutôt qu’à la construction. Pour le second (Coopartois), le montant des travaux de construction suite à son appel d’offre était tellement élevé qu’il aurait fallu commercialiser les logements à un prix au-dessus du marché, les rendant ainsi invendables !

Qu’à cela ne tienne ! Un autre promoteur serait déjà sur les rangs pour construire sur l’ensemble des trois îlots ! Affaire à suivre…

 

Un engagement fort de la nouvelle Municipalité

maquette du projet avec le nouveau bâtiment

 

Situées au rez-de-chaussée à l’angle du bâtiment principal actuellement en constuction, au niveau de l’avenue De Gaulle, juste à côté de la Poste, les deux cellules commerciales de l’ilôt H1 ont été la clé de voûte du lancement des travaux.

En effet, et comme cela peut se comprendre, le bailleur avait besoin de garanties quant à la vente de ces locaux s’étalant sur 150 m² au total, et qui ne pouvaient rester vacants.

La ville d’Arques s’est donc engagée officiellement en posant une option d’achat de 221.500 €, au cas où elles ne trouveraient pas d’acquéreur. Si cela venait à être le cas, une maison médicale pourrait ainsi y être aménagée.

Sans cet engagement fort de la Municipalité, les travaux n’auraient sans doute jamais pu débuter !