WADGASSEN

Géographie

Wadgassen est une commune du Land de la Sarre dans le district de Sarrelouis, à environ 15 kilomètres à l'ouest de Sarrebruck. Wadgassen se trouve dans la vallée de la Bisten, sur un affluent gauche de la Sarre, à la périphérie nord de la région Warndt. La population est de 18.600 habitants environ.

 

Histoire

Selon les premiers documents découverts dans la région datant de l'Empire carolingien, l'actuelle Municipalité de Wadgassen serait probablement née des migrations germaniques. Mais de vieilles pierres découvertes à Differten et à Friedrichweiler, ont souligné que la zone était déjà habitée bien avant. D'autres fouilles en 1893, dont la découverte du Mercure de Differten, montrent également une colonisation à l'époque de l'Empire romain. En l'an 902, Wadgassen (villa wuadegozzinga) est aussi le lieu de résidence du roi carolingien Louis l'Enfant, qui y signait un acte.

Le Königshof est reçu par donation vers 1080 par le roi Henri IV à la détention de Sigbert Ier, le comte du Saargau inférieur. Le fils de Sigbert, le comte Frédéric de Sarrebruck, destinait la Cour avec tous ses possessions attenantes par testament à la création d'un couvent des Augustins. L'archevêque Albero de Trèves y fondait là en 1135 une abbaye de Prémontrés dont le premier abbé de Prémontré était qualifié d'abbé Tungstène.

La première mention documentaire vient de Differten en l'année 1067. Les lieux Werbeln, Hostenbach et le Schaffhouse sont mentionnés dans des actes, dans les années 1214, 1225 et 1325 pour la première fois. Le document de fondation de Friedrichweiler apparait vers 1725.

Au cours des siècles suivants, jusqu'à sa dissolution en 1792, s'est développée l'abbaye par l'activité des chanoines de Prémontrés, par la fondation et des dons à un centre spirituel et culturel de la Sarre moyenne avec une grande diffusion et une large domination. Son domaine principal était Wadgassen, c'est-à-dire l'abbaye propre avec une cour supérieure et le Spurck, la ferme laitière Hostenbach avec les endroits Hostenbach, le Schaffhausen et le village Werbeln. Differten était au début de la Révolution française, à moitié en possession de l'abbaye, dans FriedrichWeiler, elle avait simplement des possessions.

Au cours de l'année 1843, la Cristallerie Wadgassen est fondée. 1974 voit la création de l'actuelle commune de Wadgassen dans le cadre de la répartition territoriale de la Sarre et de la réforme administrative (allemande) établie.

Armoiries

La devise du blason est la suivante : "sur une pointe humiliée, errée bleue, est un lys d'or héraldique, divisés d'or et de rouge, devant un demi-aigle armé en rouge et noir à la fente, derrière traversant une croix d'or continue."

L'importance de la cour du roi et de l'abbaye pour l'émergence et le développement de la commune de Wadgassen est manifesté dans la nouvelles armoiries municipales par l'inclusion de l'aigle royal et de la croix en tant qu'acquis communautaire, et pour toutes les parties de la ville, validé comme symbole. Le lys, considéré dans la population en tant que symbole de l'abbaye, est issu des armoiries Tungstène, comme indiqué dans les annales de 1700 de l'abbaye et issu des armoiries du premier abbé Wolf Wolfram (1135-1158), mais sans doute apparu plus tard. Dans le même temps, les lys symbolisent l'époque de la souveraineté lorraine et françaises et les couleurs bleu et or (qui sont en même temps les couleurs de la maison royale française), symbolisent les couleurs du Nassau-Sarrebrück et celles du comté de Sarrebrück.

L'aigle, blason des rois d'Allemagne, paraît pour la première fois au XIIe siècle à la fin du règne de Frédéric Ier Barberousse. Il est déjà plus âgé que le symbole de souverain sur les insignes royaux ou le symbole royal. 

Site Internet de Wadgassen

source wikipédia