Entreprendre et diriger au féminin :

Le portrait d'Alice GEVAERT (Reseelec)

Alice GEVAERT dirige la société RESEELEC depuis 2009. Elle est aussi Présidente de l’association des femmes chefs d’entreprise de la côte d’Opale ainsi que de la Fédération française des bâtiments de la côte d’Opale.

alice gevaert reseelec

 

Forte d’un brillant parcours qui l’emmène de l’école de commerce IESEG (Institut d’économie scientifique et de gestion) à un cabinet de conseil en communication à Paris en passant par un long séjour à Malte (afin de se perfectionner en Anglais), elle arrive dans l’entreprise familiale en 2006. Son objectif est alors de mettre en place des solutions logicielles bureautiques et comptables tout en développant la sécurité au niveau des employés. Quelques années plus tard, la question d’une revente de l’entreprise se pose, son père ne pouvant plus en assurer la direction. Ne souhaitant pas voir les employés qu’elle connaît depuis toujours éparpillés aux quatre coins de la région, cette amoureuse de l’Audomarois décide de relever ce nouveau challenge. Elle apporte alors avec elle une autre sensibilité, une approche différente, même si, comme son père, elle reste « très famille » et conserve un véritable lien affectif avec les salariés. Adepte du management participatif, elle est toujours à l’écoute de ces derniers. « Je n’ai pas la science infuse, admet-elle. Je m’appuie beaucoup sur l’expérience des uns et des autres, même des stagiaires, qui peuvent nous apporter des choses ».

 

Spécialisée dans les réseaux électriques extérieurs (viabilisation, éclairage public, feux tricolores, illuminations de Noël…), la société RESEELEC a été créée en 1976 par Aimé GEVAERT. Elle est arrivée sur Arques en 1987, à côté des établissements Léo Bey (rue Denis Papin). Elle compte une vingtaine de salariés, issus pour 90 % d’entre eux de l’Audomarois.